Quelles sont les raisons de choisir une photothèque en mode SaaS ?

Votre entreprise ou votre organisme public est à la recherche d’une solution logicielle lui permettant de mieux gérer ses médias numériques, toujours plus nombreux ? Le logiciel de gestion de photothèque ePhoto DAM semble répondre aux besoins de votre organisation, mais vous hésitez encore entre le mode licence et le mode SaaS ? Dans cet article, nous vous proposons de faire le point sur les différences entre les 2 modèles, ainsi que sur les avantages du mode SaaS.

Quelles différences entre le Saas ou la licence ?

Vous allez équiper votre organisation d’une photothèque et les fonctionnalités ainsi que les bénéfices procurés par notre logiciel vous intéressent ? Il faut savoir que le logiciel ePhoto DAM est disponible sous forme de licence ou de SaaS. Si vous hésitez entre ces 2 modes, voici quelques informations qui devraient vous permettre de faire le choix le plus adapté à vos besoins et attentes :

  • La licence traditionnelle : un contrat est passé entre l’éditeur du logiciel et son utilisateur. Ce contrat permet de définir toutes les conditions dans lesquelles le logiciel peut être utilisé. En d’autres termes, la licence permet à une entité d’acquérir les droits d’utilisation du logiciel. En signant le contrat, le client a donc la possibilité d’installer le logiciel directement sur un de ses serveurs.
  • Le mode SaaS : le principe du Saas est très différent de la licence. En effet, le mode SaaS (Software As A Service) fonctionne sur le principe de l’abonnement et non pas de l’acquisition. Le logiciel n’est pas installé sur une machine de l’utilisateur. Au contraire, il est installé sur des serveurs distants de l’éditeur : l’utilisateur paye donc un abonnement afin de pouvoir se servir du service disponible en ligne. Grâce au mode SaaS, les clients ont la possibilité d’externaliser une partie de leur système d’information, par exemple, la gestion de la photothèque.

Il existe également un mode hybride qui peut se révéler très intéressant pour certaines organisations. Dans un cas comme celui-là, le client décide d’acquérir les droits d’utilisation (mode licence)  et de confier à l’éditeur l’hébergement du logiciel (et de ses données) sur son infrastructure sécurisée. Le service sera alors disponible en ligne pour ses utilisateurs comme avec le modèle SaaS. Si vous êtes à la recherche d’un modèle hybride pour la gestion de votre photothèque, n’hésitez pas à contacter le service client d’ePhoto DAM : nous pourrons vous expliquer toutes les possibilités qui s’offrent à vous.

Quelles économies avec une photothèque SaaS ?

Choisir le mode Saas pour la photothèque permettra à votre organisation de réaliser des économies à plusieurs niveaux :

  • La structure n’a pas à s’équiper d’un serveur (dont le coût d’achat et de maintenance peut être élevé),
  • Un déploiement extrêmement rapide pour les configurations standards,
  • Le client paye uniquement un abonnement adapté à son usage réel du logiciel et à l’espace de stockage nécessaire,
  • Les mises à jour, plus nombreuses et moins onéreuses, sont incluses avec le modèle SaaS, contrairement à la licence. En effet, cela permet de ne pas faire intervenir l’équipe informatique du client à chaque fois qu’une mise à jour doit être faite pour donner notamment aux équipes techniques de l’éditeur l’accès au serveur
  •  L’organisation fait des économies d’énergie : la mutualisation des infrastructures et de leur gestion permet donc d’obtenir une réduction des coûts.

En d’autres termes, un logiciel en mode SaaS permet de faire des économies de matériel, d’installation, de maintenance et de support. Sans oublier que, contrairement au mode Licence, l’abonnement permet de réduire considérablement le montant de l’investissement de départ et de répartir les coûts (mensuellement, trimestriellement ou annuellement) tout au long  de l’utilisation du service.

Le mode SaaS : une solution évolutive pour une maintenance optimale

Parmi les nombreux avantages du SaaS, il est également possible de parler de l’évolutivité de cette solution par rapport à la licence. En effet, comme la solution est hébergée sur l’infrastructure de l’éditeur, le logiciel en mode SaaS évolue régulièrement faisant ainsi bénéficier les utilisateurs des différentes mises à jour (mineures et majeures) et ce, tout au long de l’année . Alors qu’avec la licence, compte tenu du temps d’intervention à prévoir par les techniciens des éditeurs (et des clients), les mises à jour (plus coûteuses) ne sont réalisées qu’une fois par an (dans le meilleur des cas).

Le fournisseur SaaS a donc la possibilité d’effectuer très facilement les mises à jour étant donné que le logiciel n’est pas directement installé sur l’ordinateur de l’utilisateur final. En cas de dysfonctionnement ou de problème de sécurité, le patch correctif est d’autant plus rapidement mis en place afin d’assurer la performance et la sécurité du logiciel au client, sans que celui-ci ait à lancer ou payer une mise à jour.

Par exemple, si vous investissez dans le logiciel de gestion de photothèque ePhoto DAM en mode SaaS, sachez que toutes les mises à jour se font de manière récurrente et sans coût supplméentaire. Vous aurez l’assurance d’avoir à votre disposition un logiciel dont la maintenance est efficace : votre logiciel de photothèque restera performant et vos données conserveront leur intégrité.

Un logiciel de gestion de photothèque en SaaS accessible

Le gros avantage du mode SaaS, c’est qu’il est beaucoup plus adapté aux nouvelles façons de travailler que la licence traditionnelle. En effet, les applications SaaS sont disponibles en ligne : les utilisateurs peuvent donc utiliser le logiciel qu’ils se trouvent dans leur bureau ou à l’autre bout du monde. Il est possible d’accéder à une application Saas depuis n’importe quelle position géographique et n’importe quel appareil, à condition d’être connecté à Internet.

ePhoto DAM SAAS _responsive_960x426@2x

Si vous êtes à la recherche d’une solution accessible, car vos collaborateurs sont susceptibles de faire du télétravail ou de changer régulièrement d’appareil, le mode SaaS correspondra parfaitement aux besoins de votre organisation.

Le mode Saas : quel avenir ?

À la lecture de cet article, vous vous rendez compte que le mode SaaS possède de nombreux avantages. Mais avant d’investir dans le logiciel de gestion de photothèque ePhoto DAM en SaaS, il est tout de même important de s’interroger sur l’avenir de cette solution.

Le mode SaaS est de plus en plus populaire auprès des organisations. Et la tendance ne devrait pas s’inverser dans les années à venir : les entreprises ou les organismes publics souhaitent mieux maîtriser leurs coûts et cela peut notamment passer par l’utilisation d’un logiciel en mode SaaS. Cependant, le fonctionnement par licence continue, dans certaines situations données (nombreux développements « sur-mesure », contraintes spécifiques d’hébergement, …) de séduire des entreprises privées ou publiques de grandes tailles à la recherche d’un retour sur investissement à plus long terme. Dans les années à venir, le mode SaaS et la licence devraient donc continuer de co-exister afin de répondre aux besoins et aux contraintes de toutes les organisations. C’est notamment pour cela que nous avons développé notre logiciel de gestion de photothèque sur les 2 modèles : la licence et le mode SaaS.

Le mode SaaS vous intéresse, car vous considérez que son fonctionnement devrait convenir à votre organisation ? N’hésitez pas à contacter le service client d’ePhoto DAM afin d’en savoir plus sur les conditions d’utilisation et d’acquisition de notre logiciel de gestion de photothèque.

Pourquoi le DAM (ou la gestion de photothèque numérique) est un outil essentiel pour votre organisation ?

Téléchargez notre livre blanc et retrouvez tous les résultats de l’enquête exclusive menée par SerdaLAB sur les usages des solutions DAM et photothèques dans les secteurs public et privé.